Batteurs…

Publié: 06/01/2011 dans Tips & tricks

Batteurs :

Révisez votre batterie avant de l’apporter au studio, il ne doit pas y avoir de parasites (vibrations de vis, grincements de pédales) ou d’élément défectueux (tirant cassé, timbre en mauvaise santé, accessoires instables…) ; prévoyez nouilles de protection, feutrines et papillons en quantité suffisante pour vos pieds de cymbale.

N’utilisez que les éléments nécessaires afin d’éviter bruits et résonances superflus (d’autre part, il serait malheureux que l’ingé son perde 20 min à accorder et faire le son d’un tom que vous n’utilisez jamais !).

De nouvelles peaux sont essentielles pour obtenir un « vrai » son de batterie, alors changez-les lors de la dernière répétition histoire de les « faire » ; le choix de ces peaux neuves peut être différent sur l’enregistrement comparé à vos habitudes de concert (peaux plus fines ? sablées ?).

Si vous ne savez pas accorder votre batterie, pas de panique, nos techniciens sont des spécialistes en la matière!

Un enregistrement impose certaines contraintes techniques et esthétiques qui peuvent réclamer une modification de votre Kit.
Si vous voulez un son de toms digne de ce nom, il est vivement recommandé de placer les cymbales en hauteur par rapport aux fûts (min 15 cm) histoire de limiter la repisse dans les micros tom.
Profitez-en pour équilibrer votre kit de cymbales, afin d’obtenir une belle stéréo et vous éviter une batterie terne d’un côté et trop brillante de l’autre.
La qualité des cymbales importe beaucoup ; préférez les modèles fins à la réponse plus rapide aux modèles puissants dédiés à la scène. N’hésitez pas à en louer pour la journée.

Niveau frappe, on va vous demander (sauf dans certains styles…) de la constance et de la puissance en ce qui concerne les fûts : même les ghost notes doivent être exagérées si vous voulez qu’elles ressortent dans le mix ; sur les cymbales, vous aurez plus de marge en terme de dynamique et de nuances pour vous exprimer…

Le travail au click, s’il n’est pas obligatoire, est vivement recommandé afin d’apporter une base rythmique saine et faciliter certains arrangements (samples, boucles…) ou la synchronisation d’effets temporels. Lors d’enregistrements en overdubs, il permettra en outre aux musiciens de ne pas se perdre sur un passage sans batterie.
Le studio peut fournir un click avec le magnéto ou une boîte à rythmes, mais en cas de changements de Bpm ou de signature, programmez-le à la maison et apportez-le sur cd ou clé usb (format .wav).

Tous ces détails qui font qu’un enregistrement de batterie aura plus de chances de sonner, vont peut être considérablement perturber vos habitudes, c’est pourquoi vous devez vous préparer longtemps à l’avance.

Publicités

Les commentaires sont fermés.